La vie des femmes en Égypte ancienne

Florilèges

Par la petite fenêtre biaisée de l’archéologie, jetons un regard rétrospectif sur trois mille ans d’histoire égyptienne et plus particulièrement sur la vie des femme du peuple de l’Égypte ancienne, de leur enfance, très mal connue, à leur fin de vie, souvent précoce. Par les contraintes de forme et de recherche, cet article n’aborde volontairement que certains points parmi un si vaste sujet. Ici ne sont évoquées ni les déesses ni les reines, ni même les dames de la très haute noblesse dont on trouve les effigies dans nos salles de musée. On brosse un portrait général des femmes, de leur naissance à leur vieillesse, par les axes déterminants que sont droits, leurs ambition personnelles, la démographie, la médecine et l’instruction.

danccOstracon représentant une danseuse acrobate. (Turin, musée égyptien)

Les portraits de femmes égyptiennes ne concernent qu’une infime partie de la société, c’est-à-dire la haute noblesse, qui elle seule a…

Voir l’article original 2 855 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s